Hier le 1er Novembre, jour de la Toussaint, une occasion de visiter notre église

Merci à l’équipe paroissial d’avoir en cet après-midi du 1er novembre, jour de la Toussaint, ouvert les portes de l’église, afin de nous permettre de découvrir ce patrimoine local saint-rémois

Dans la seconde moitié du XIIème siècle, Saint Rémy compte 60 habitants. Les religieuses de Hautes Bruyère entreprennent d’y construire une église.

On suppose qu’il existait auparavant une chapelle puisque le village se nomme déjà Saint Rémy. Cette chapelle devait être un lieu de pèlerinage à la gloire de l’évêque de Reims d’où le nom de « Saint Rémy l’Honoré ».
Les dates exactes du début de la construction et celle de la consécration ne sont pas connues. La chapelle de la Vierge, de style roman, avec ses quatre voutes date, sans doute, de cette époque. Elle est agrandie au XIIIème et au XIVème siècle. Jusqu’au XVIème siècle, l’accès se fait par la porte située sur le côté droit de l’église.

Une nouvelle consécration de l’église eut lieu lors de l’ajout du bas coté sud (XVIème siècle) : 12 pierres sculptées croix de consécration fleurdelyssées sont visibles.

En 1707, le prieur de Haute Bruyère, Guillaume de Pontdoux curé de Saint Rémy décide de résider près de l’église et de ses paroissiens et non plus au prieuré. De grands travaux sont effectués : une porte est percée (derrière l’autel) pour permettre un accès direct à la cure. Lors des travaux de 1707 quatre croisées sont ouvertes pour laisser entrer la lumière.

En 1964, le curé Perilleux entreprend de grands travaux de restauration afin d’ouvrir à nouveau l’église fort délabrée. La voute en bardeaux est refaite en bois de châtaignier car elle menaçait de s’écrouler.

sce Paroissse Notre Dame de l’Espérance

NDLR :Au fil des mois vous retrouverez sur ce blog des informations retraçant la vie de l’église de Saint-Rémy-l’honoré
via le menu « MHP » (Mémoire Histoire et Patrimoine) sous menu « Eglise Saint-Rémi »

jlb

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :