Les chenilles processionnaires sortent de leur cocon … comment les pièger

Vous avez repéré à côté de votre domicile une grosse poche soyeuse et blanche accrochée dans un résineux, c’est certainement un nid soyeux de chenilles processionnaires.

Processionnaire Pourquoi ?

Parce qu’elles se déplacent en procession. Un mode de déplacement surprenant, voir amusant ! La chenille n’en reste pas moins un vrai fléau !

Pas sans danger !

La chenille processionnaire est aussi dangereuse pour l’homme que nos animaux car elle possède des milliers de poils urticants qui seront responsables d’allergies assez sévères, si on les touchent.

Vous ne voulez pas que votre enfant, votre animal préféré (chat chien, …) se fasse piquer quand les colonnes ou processions de chenilles se déplacent…

Détruire les chenilles processionnaires, comment ?

  • L’installation de nids dans les arbres (infectés) pour permettre aux mésanges de s’installer dans le nichoir. En effet la mésange est un prédateur naturel de la chenille processionnaire.
  • L’installation d’un écopiège, à fabriquer soi-même pour le bricoleur avec des éléments notamment à recycler (sac plastic, bouteille, …) et si vous vous ne sentez pas l’âme d’un bricoleur, des pièges ou écopièges sont en vente en magasin pour le non bricoleur.

La pose de pièges, en forme d’entonnoir

Ce type d’écopiège, fabriqué soi-même, va piéger les chenilles processionnaires et les recueillera à coup sur. Un piège à construire à aménager avec vos déchets plastiques (sacs plastic, bouteille, .. ).
Une méthode employée depuis des décennies dans les régions infestées de « processionnaires »

Lien Permanent pour cet article : https://vivresaintremylhonore.fr/les-chenilles-processionnaires-sortent-de-leur-cocon-comment-les-pieger/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils