Pollution hydrocarbures, communications du SIRYAE, du SIAMS et de la CC Coeur d’Yvelines

Plusieurs communiqués (en date du 27 février) concernant la fuite d’hydrocarbure sur les communes d’Autouillet et de Boissy-sans-avoir ont été adressés aux mairies en vue d’informer leurs administrés.

1 – Communiqué du SIRYAE (Syndicat Intercommunal de la Région d’Yvelines pour l’Adduction de l’Eau)

Mesdames, Messieurs,

Vous êtes certainement informés de la fuite sur l’oléoduc qui est survenue hier à Boissy-sans-Avoir. Les parcelles impactées par la pollution étant drainées, des hydrocarbures se sont écoulés dans le Lieutel puis dans la Mauldre.

Par mesure de précaution, en accord avec l’Agence Régionale de Santé, nous avons mis l’usine des Bîmes à l’arrêt et ouvert l’interconnexion de la Chapelle. Les forages de la Chapelle étant également à l’arrêt, l’eau actuellement distribuée est décarbonatée et provient de l’usine de Flins-Aubergenville. Les prélèvements pour analyse des hydrocarbures dans la Mauldre et les puits B1 et B2 de la journée d’hier sont en cours d’analyse. De nouvelles mesures vont être effectuées cet après-midi. En attendant, vous pouvez rassurer vos administrés, l’usine a été arrêtée par mesure de précaution. Je ne manquerai pas de vous informer de la suite de l’événement.

Cordialement

Guy PÉLISSIER (Président du SIRYAE)

2 – Communiqué de Hervé Planchenault, Président de la Communauté de Communes Coeur d’Yvelines et Président du Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Mauldre Supérieure (SIAMS)

Pollution aux hydrocarbures à Boissy-sans-Avoir

Une pollution aux hydrocarbures est survenue dimanche 24 février 2019 à 22h30 suite à une rupture du pipeline francilien appartenant à la société Total à hauteur de Boissy-sans-Avoir et d’Autouillet.
Hervé Planchenault, Président de la Communauté de Communes Coeur d’Yvelines et Président du Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Mauldre Supérieure (SIAMS) gérant le réseau hydrographique de la Mauldre et de ses affluents, apporte tout son soutien aux Communes impactées.
Une réunion de crise s’est tenue dans la soirée du lundi 25 février 2019 au centre de secours de Méré. Le tuyau acheminant le pétrole brut n’était alors plus sous pression, mais la fuite n’était pas encore colmatée, l’origine de l’incident n’étant pas encore identifiée.
Les hydrocarbures sont présents dans les rus de la Coquerie, du Breuil, du Lieutel et de la Mauldre. Les Sapeurs Pompiers de Méré ont mis en place trois stations de pompage, une rigole le long des champs pour éviter tout effet retour, ainsi qu’un bassin tampon et un barrage en amont de Neauphle-le-Vieux pour isoler la zone sinistrée. Malgré ces mesures conservatoires, des hydrocarbures auraient franchi les barrages et atteint la Mauldre. Les opérations de pompage continuent au niveau de la source (ferme des grands prés) et en aval de Vicq.
En parallèle, les agents de la police de l’eau de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie (DRIEE) ont effectué leurs premières constatations le mardi 26 février sur les cours d’eau, annonçant plusieurs mois d’opérations de dépollution.
Coeur d’Yvelines sera très vigilante quant à la mise en application des annonces de la société Total qui a assuré qu’elle prendrait en charge l’ensemble de ces opérations de dépollution et qu’elle indemniserait les agriculteurs et les propriétaires victimes. Afin de s’en assurer, le SIAMS a déposé plainte pour les faits.

3 – communiqué de FNECP-FNE-ile-de-France-Pollution-pétrole-Noir-Total-Yvelines27022019 à télécharger (MAJ le 01/03/19)

Lien Permanent pour cet article : https://vivresaintremylhonore.fr/pollution-hydrocarbures-communications-du-siryae-du-siams-et-de-la-cc-coeur-dyvelines/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils