Ramasser les déchets au quotidien, un petit geste pour une grande cause.

Ramasser les déchets au bord d’une route, n’est pas vain, un petit geste pour une grande cause. C’est avant tout un acte citoyen. On apprend à être humble, en devant recommencer souvent… Parce qu’à la fin, on est fier d’avoir poser notre pierre à l’édifice…

Photo sce Nelly, son ramassage sur la RD33 ce vendredi de février 2021.

Nos bords de route, nos chemins restent encore trop souvent jonchés de détritus, de déchets qui polluent. En ramassant les déchets, le-la citoyen-ne protège la nature et le paysage. C’est un bel acte volontaire et citoyen.

Ces anonymes qui prennent de leur temps pour collecter, soit lors d’une promenade, soit lors d’actions collectives, ces déchets jétés là sur le bord de nos routes. Bouts de plastiques, bouteilles vides, emballages de grandes enseignes commerciales semblent pour le plus grand nombre d’entre nous, totalement anodins. Ces déchets qui font trop souvent partie intégrante du décor, polluent nos paysages.
Ils n’ont pas leur place dans notre environnement mais aussi dans l’espace public en général : ils enlaidissent nos paysages, menacent la biodiversité et compromettent la vie des générations futures.

« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants »

Antoine de Saint-Exupéry.

Quelques saint-rémois-es prennent de leur temps, lors d’une balade, pour ramasser ces déchets, jetés là, par bêtise, par incivisme, par irrespect.
Je tenais à saluer ces anonymes pour leurs gestes au quotidien. En fait, ils ne sont pas si anonymes, car nous les voyons faire, sur le bord de nos routes. ils immortalisent leurs actes par une photo déposée sur les réseaux sociaux. Ce sont les mêmes que l’on retrouve engagés auprès d’associations comme les marcheurs cueilleurs, équipés de ce gilet vert sur le bord de nos routes.

A Saint-Rémy-l’Honoré, le ramassage des déchets reste « officielle », c’est plutôt une affaire de communication

A Saint-Rémy-l’Honoré, la propreté du village, se caractérise par un seul ramassage collectif en bordures de routes, des chemins, une seule fois dans l’année, un peu comme une date anniversaire, oublié durant 364 jours. Cette journée de ramassage unique permet d’éveiller les consciences en nous invitant à réfléchir sur la consommation quotidienne et sur la création de déchets qui en résulte. Cet unique jour de ramassage, planifié plusieurs mois à l’avance, est marqué en rouge dans le bulletin municipal annuel, mensuel, à renfort d’un texte rapportant l’action officielle de la mairie.

Et le citoyen engagé. Il agit sur des dizaines de jours dans une année, dans l’anonymat le plus complet. Il ne bénéficie pas d’information dans le bulletin municipal, pour son acte quotidien, car il est discret. Pourtant combien de dizaines de kilos de déchets ramasse-t-il/elle, déchets qu’ils se doivent d’évacuer en déchèterie ou dans sa poubelle sélective (s’il le peut)

Merci à ces citoyens engagés pour la propreté de nos paysages.

Lien Permanent pour cet article : https://vivresaintremylhonore.fr/ramasser-les-dechets-au-quotidien-un-petit-geste-pour-une-grande-cause/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :