Initiative lumineuse ! Retrouver la nuit noire à Saint-Rémy-l’Honoré, ce projet pourrait bientôt voir le jour.

Retrouvons la nuit noire avec l’aide du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, pour une extinction des feux qui pourrait être programmée de 23 heures à 5 heures du matin (1/2)

Éclairer moins pour éclairer mieux, limiter les impacts négatifs sur la biodiversité, améliorer la qualité du ciel nocturne, des objectifs qui permettront d’inscrire notre commune de Saint-Rémy-l’Honoré dans un corridor écologique ou « trame noire ».

Une Maîtrise de l’énergie avec l’aide du Parc Naturel Régional de Chevreuse
Essentiellement centré sur le centre village, et les grands axes locaux de circulation (voies communales), on relèvera que la luminosité y est importante, et s’étend sur environ 4 km².
En inscrivant Saint-Rémy-l’Honoré dans un futur corridor écologique dite « trame noire », cette extinction des lumières entre 23h et 5h du matin, amènera des économies de consommation électrique.
Le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse avec ses équipes techniques aidera la commune dans l’élaboration de ce projet d’extinction des lumières, tant avec son équipe technique mais également en apportant un soutien financier des équipements concourant à une moindre consommation d’énergie et à la réduction de la pollution lumineuse sur l’existant.
La commune pourra ainsi se faire aider à hauteur de 70% de son projet plafonné financièrement (dans la limite d’un plafond de travaux).

La luminosité en ville, un sujet qui a beaucoup de mal à avancer en région parisienne
Si 12 000 communes le pratique déjà en France, ce sont 4 communes (sur 11) de Cœur d’Yvelines comprises dans le périmètre du PNR de Chevreuse qui ont déjà fait le pas de la planification des tranches de coupures de l’éclairage public. : Les Mesnuls, Bazoches-sur-Guyonne, Mareil-le-Guyon, Galluis. Plusieurs autres communes de Cœur d’Yvelines travaillent actuellement sur l’extinction des éclairages la nuit.

Avec l’exemple de Jouars-Pontchartrain, la démocratie participative pour une coupure souhaitée
A Jouars-Pontchartrain, depuis l’élection de la nouvelle équipe, un sondage avait été lancé fin octobre 2020. 601 réponses avec 89% de résultat favorable à cette coupure proposée de minuit à 5h. Quelques chartripontains avaient toutefois apportées des interrogations notamment sécuritaires.
La Municipalité de Jouars-Pontchartrain a donc décidé d’expérimenter, durant deux mois, l’extinction de l’éclairage public entre minuit et 5h00 du matin.
À l’issue de cette expérimentation, une nouvelle consultation citoyenne sera menée afin de décider du maintien, de l’adaptation ou de l’arrêt de cette mesure.

Une gestion intelligente du réseau d’éclairage public pour rendre possible à terme cette extinction nocturne, n’aurait-elle pas été souhaitable ?

Alors que les nouvelles technologies nous permettent une meilleure gestion de l’éclairag public, de mieux planifier les durées d’éclairage, d’organiser les plages de coupures, des questions restent en suspend
Que représente la consommation électrique sur notre commune ?
Quelle est la qualité de notre éclairage sur notre commune ?
Ce passage à la nuit noire sera-t-il accompagné par une modernisation du parc, passage aux leds, diminution ou plutôt une meilleure répartition du nombre de mâts qui entrainerait une économie non substantiel de la consommation électrique (30, 40% ?),

A Saint-Rémy-l’Honoré toujours une gestion verticale

C’est un projet innovant qui prend en compte certaines avancées environnementales, annoncé durant la campagne des municipales de mars 2020 (1). Un tel projet est important pour l’image de notre commune, pour la qualité de notre environnement, de notre cadre de vie mais surtout pour le maintien de la biodiversité locale, la ruralité n’ayant pas les mêmes contraintes environnementales que les zones urbaines. Bien que la majorité des saint-rémois-es soient en phase avec un tel projet, pas de concertation, pas d’enquête. C’est bien une gestion verticale, qui est maintenue depuis des années par cette majorité.

L’éclairage public, premier levier d’action pour les économies d’électricité !
Lors des campagnes de participation citoyenne, l’essentiel des commentaires positifs s’appuient tant sur les économies d’énergie qui se dégageront que la préservation de la biodiversité avec le maintien des trames verte et bleue dans les espaces naturels bouleversés par une urbanisation et un artificialisation galopantes .
Les interrogations le plus souvent relevées sont quant à elles l’insécurité et le risque de cambriolage, mais aussi l’insécurité quant à la circulation des piétons.
Dans les faits, l’insécurité et les cambriolages n’augmentent pas. La nuit les automobilistes ont tendance à rouler moins vite avec un éclairage absent.

Toutes les infos sur la nuit noire
le site de l’ANPCEN Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes)
La carte de la pollution aérienne
PNR de la Haute Vallée de Chevreuse , la pollution lumineuse

Lien Permanent pour cet article : https://vivresaintremylhonore.fr/initiative-lumineuse-retrouver-la-nuit-noire-a-saint-remy-lhonore-ce-projet-pourrait-bientot-voir-le-jour/

1 Commentaire

    • Jacques de busson sur 6 février 2021 à 8 h 36 min

    Moi vivant jamais on éteindra les lumières de mes routes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :