Lutter contre ces dépôts sauvages, un vrai fléau !

Rue de Châtillon entre Saint-Rémy-l’Honoré et les Essarts-le-roi, c’est devenu une habitude de voir sur le bord de cette route ces dépôts .

Quelles solutions pour éviter ces dépôts sauvages.
– Poser des caméras partout, efficace ou pas si les plaques d’immatriculation et les visages sont cachés,
– Une brigade verte pour sanctionner, trop cher pour une commune seule comme la notre,
– Faire une ronde quotidienne de ramassage, qui nécessite des moyens humains, pour les poser où … à la décharge communale comme c’est souvent le cas,
– Mise en place d’une application mobile pour signaler ces déchets …

Il existe pourtant des solutions juridiques et répressives, à travers les amendes pour dépôt sauvage en touchant pécuniairement les auteurs de dépôts sauvages. Mais sont-elles efficaces ?
Si sanctionner peut paraitre efficace, peu d’auteurs se font prendre.

 

Renouveau travaille pour apporter des solutions à ce fléau…

Et si l’intercommunalité apportait certaines réponses, comme par exemple :
– une amplitude d’ouverture et de fermeture plus importante, pour permettre aux artisans et particuliers de déposer en déchèterie plutôt que sur le bord de nos routes !
– améliorer le service d’accès avec des tarifications plus abordables …

Lien Permanent pour cet article : https://vivresaintremylhonore.fr/lutter-contre-ces-depots-sauvages-un-vrai-fleau/

1 ping

  1. […] La seule action menée par la majorité municipale, l’enlèvement de ces  dépôts ponctuels, par un conseiller municipal avec son camion, déchets évacués vers le « dépotoir communal », route des Mesnuls. ce conseiller a été excessivement remercié lors du dernier conseil municipal (autosatisfaction), citons l’exemple des pneumatiques retrouvés en octobre rue de Châtillon. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :