Saint-Rémy l’Honoré dépassera les 1500 habitants

C’est un fait, bien que les chiffres ne soient pas encore officiellement annoncés, il y aura plus de 1500 habitants à Saint-Rémy l’Honoré.

1500 habitants pour Saint-Rémy l’Honoré, le seuil amenant son lot de nouvelles contraintes qui modifieront profondément notre village dans les années à venir !

En 25 ans la population saint-rémoise aura augmenté de 500 habitants passant de 1000 habitants en 1990 à plus de 1500 aujourd’hui.
Cette urbanisation galopante s’est concentrée sur les deux dernières mandatures 2001 à 2014, avec notamment à partir de 2005 l’aménagement du centre village, une révision « localisée » du POS pour accueillir des immeubles et des logements sociaux en 2008, suivi de la transformation (certes obligée) du POS (Plan d’Occupation des Sols) en PLU (Plan local Urbain) en 2013 et 2014, a amplifié l’urbanisation galopante de notre village devenu petite bourgade. La Loi ALUR votée en 2014 aura enlevé les derniers freins limitant l’urbanisation.

Il aura fallu attendre plus d’un an et demi pour  limiter la densification galopante de la zone résidentielle du village. Une réaction bien trop longue, qui aurait pu être effective bien plus tôt.

Plus de 1500 habitants, ce ne sera pas sans incidences …. « gare » aux contraintes d’ordre urbanistiques (plus de logements sociaux à faire) et financières (amendes à payer si la commune n’engage pas les logements sociaux).

Cela a largement été débattu durant la campagne de la municipale de 2014. « Vous verrez ce n’est pas pour aujourd’hui, on a le temps de voir venir ».

Voilà nous y sommes.

à suivre …

  • Notre village de Saint-Rémy l’Honoré se situe dans le périmètre du « Pole Urbain de Paris », et de fait sera contraint d’appliquer la Loi SRU à partir de 1500 habitants. Les communes du Tremblay sur Mauldre, Bazoches sur Guyonne, Neauplhe le Vieux … n’ont pas encore atteint les 1500 habitants, bien que se trouvant dans ce même périmètre, alors que Jouars-Pontchartrain, Neauphle le Château et Villiers-saint-Frederic, y sont déjà soumises.  Sur le reste du Territoire de la CC Coeur d’Yvelines, seules les communes dépassant le seuil de 3500 habitants sont soumises à la Loi SRU (25% de logements sociaux).

jlb

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :