Un beau parterre d’élus LR aux vœux politiques de Toine Bourrat, annonciateur de la future campagne des municipales

Les vœux de cette année 2018, ont un goût différent des vœux des années précédentes. Cette année ils sont nettement plus engagés politiquement, montrant l’implication de notre maire au sein du groupe politique LR, en présence d’un parterre d’élus LR.

La cérémonie des vœux du maire et du conseil municipal 2018 a réuni moins de Saint-Rémois(es) que les années précédentes, mais plus de représentants politiques, avec un avant goût de campagne électorale de la municipale de 2020

Nous étions de  nombreux élus sur l’estrade en présence du représentant de l’Etat Michel Heuzé sous-préfet de Rambouillet, de la sénatrice (LR) Sophie Primas, et du sénateur (LR) Michel Laugier, du conseiller régional (LR) Gaël Barbotin, et d’élus de Coeur d’Yvelines.

Après avoir remercié l’implication très active de son conseil municipal (!), le personnel communal, les enseignants de l’école, Mme le maire a présenté un bilan des actions menées courant 2017 (parking Saint-Nicolas, Piste cyclable, Centre village, les aménagements de voirie, la création de l’arrêt du bus au carrefour de la Vierge), puis a terminé son engagement lors des élections sénatoriales en signalant que son  implication se continuait auprès de M. le Président du Sénat Gérard Larcher.

2018 sera une année axée sur le projet important du réaménagement du centre village, de la mise en place de la police municipale (sur les communes de Joaurs-Pontchartrain, le Tremblay sur Mauldre et Neauphle le Chateau),… Elle indique que les subventions obtenues courant 2017, n’auraient pu se faire sans le concours de l’agence départementale Ingénier’Y.

Lors des différentes interventions Monsieur le sous-préfet Michel Heuzé a rappelé que l’Etat augmente dès 2018  la dotation des communes rurales (DETR). Puis le conseiller régional, élu LR de Rambouillet regrettait l’absence de Mme la député, évoqué sa feuille d’impôt et notamment le prélèvement pour le Grand Paris, tandis que Mme la Sénatrice Sophie Primas évoquait Toine Bourrat comme une sénatrice, bref des interventions plus politique général, et nettement moins rurales.

Elus et saint-rémois(es) se sont retrouver autour du verre de l’amitié.

Ci-dessous l’article de presse des Nouvelles de Rambouillet, qui traduit bien l’ambiance politique de ses vœux qui se veulent annonciateur de la prochaine campagne électorale de la municipale de 2020.  Très prochainement deux articles « décryptage » des vœux de Toine Bourrat seront mis en ligne .

jlb

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :