Saint-Rémy l’Honoré : ferme de Châtillon à rétrocéder ou échanger

Saint-Rémy l’Honoré, la  ferme de Châtillon est à rétrocéder ou échanger.

Déjà proposé à la vente en 2011 par la Société d’aménagement foncier et d’établissement rural (SAFER) cette ferme avait trouvé preneur et devait être réaménagée à la suite de l’obtention d’un permis de construire en 2015.

En 2017, la ferme de Châtillon cherche à nouveau preneur.

Ce sont environ  57 ha répartis sur 10 parcelles, qui sont proposés à la rétrocession ou à l’échange, par la SAFER (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural), dont 55 ha de bois et taillis , inscrit depuis 2009 dans le périmètre de « protection de la Forêt de Rambouillet *».

Bien que certains accès aux parcelles boisées se fassent par quelques chemins ruraux ou privés , la ferme n’est plus directement desservie par une route ou un chemin viable.

Un permis de construire avait été délivré par la Mairie en 2015, autorisant (en toute illégalité) un accès par les habitations de Châtillon, sans accord du comité de gestion de la forêt de Rambouillet.

Sur site, seuls quelques vestiges d’une ferme à l’abandon persistent, suite à une destruction partielle par le feu (voir l’article de libération) .

Sans entrer dans les détails, plusieurs procédures ont tenu en émois les saint-rémois durant de nombreuses  années. Parallèlement à ces procédures, divers projets ont été à l’ordre du jour, un projet de construction de 450 logements à l’époque des ZAD (années 90), domaine de chasse, projet d’autoroute, haras ou centre équestre, etc … ,

* classement en forêt de protection : il a été effectué pour faire obstacle au projet d’autoroute servant de liaison entre la RN10 et l’ex RN12 (D912)

+ d’infos sur ce blog https://vivresaintremylhonore.fr/saint-remy-lhonore-ferme-de-chatillon-a-vendre/

jlb

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :